DES ÎLES ET DES TERRES
 
Martinique

 


Martinique


 

Département français depuis le 19.03.1946

 
Agrandir
Agrandir

Le drapeau de la France ou pavillon tricolore », est l'emblème national de la République française. Les trois couleurs représentent la liberté utilisées par les différents pavillons français de l'Ancien Régime.

Données générales


Superficie : île de 1 080 km2, 80 km de long et 39 km de large

Situation : 14°40'N 61°W
Située au sud de la Dominique (25 km) et au nord de Sainte-Lucie (37 km) et à 120 km de la Guadeloupe.

Point culminant : Montagne Pelée (1 397 m)

Chef-lieu : Fort-de-France : 90 347 hab. (les Foyalais), port maritime principal.
Principales communes : Le Lamentin (39 847 hab.), Schoelcher (21 419 hab.)

Population (2010) : 399 637 hab.

Langue officielle : français

Langues courantes : français, créole.

Monnaie : Euro

Fête nationale : 14 juillet

Politique


La structure politique est identique à celle des départements de la France.

Département français administré par le Conseil général, présidente de Département : Josette Manin

Depuis 1981 : région française administrée par le Conseil régional, président de Région : Serge Letchimy

En cours d'élaboration : Collectivité unique regroupant les compétences des deux assemblées.

Députés : Alfred Marie-Jeanne, Alfred Almont, Louis-Joseph Manscour et Serge Letchimy élus en 2007.

Sénateurs : Maurice Antiste et Serge Larcher élus en 2011.

Histoire en bref


En 1635 quand les Français colonisent la Martinique, elle est peuplée d'amérindiens, les Kalinagos. Le nom de l'île vient du mot amérindien Matinino. la mise en valeur de l'île s'effectue par les cultures de plantation (cacao, café, canne à sucre) avec une main-d'œuvre constituée d'esclaves originaires d'Afrique. L'esclavage est aboli en 1848.
La Martinique est aujourd'hui à la fois une région et un département français d'outre-mer. Elle fait partie des départements français d'Amérique (DFA) au même titre que la Guyane et la Guadeloupe et la région Martinique est considérée comme faisant partie des régions ultrapériphériques de l'Union européenne.

Données démographiques


Espérance de vie (2009) :

Femme : 84,3 ans.
Homme : 77,9 ans

Taux d'alphabétisation (2008) : 97,7 %

Densité (2010) : 370 hab./km2

Religions : Catholiques en majorité.

D'autres communautés religieuses sont présentes : Témoins de Jehovah, Évangélistes, Pentecôtistes, Adventistes du septième jour, Islamistes, Juifs, Hindouistes, Rastas, Vaudou.

IDH : 0,880 (2000) (dernier résultat officiel publié pour ce département, INSEE, RDH 2002)

Données économiques


PIB (2010) : 8,1 milliards € (CEROM-INSEE)

PIB par habitant (2010) : 19 160 € (CEROM-INSEE)

Taux de croissance (2009) : - 6 %

Population active (2009) : agriculture 6 %, industrie 10,7 %, construction 9,2 %, tertiaire 74,1 %

Taux de chômage (2010) : 21,2 % (CEROM-INSEE)

Taux d'inflation (2010) : 1,6 % (CEROM-INSEE)

 

La banane représente le point fort des exportations (180 000 tonnes) ainsi que l'agro-industrie avec le rhum agricole Martinique qui a obtenu une AOC (Appellation d'origine contrôlée) en 1996.
Saint-Pierre fut la capitale économique de la Martinique avant sa destruction en 1902, lors d'une éruption volcanique. Une nuée ardente s'est abattue sur celle que l'on nommait « le Petit Paris des Antilles » ; elle est aujourd'hui classée 101e ville « d'Art et d'Histoire » en France pour ses ruines du Théâtre, du cachot de Cyparis l'un des survivants, de l'église du Fort et du quartier du Figuier.

Particularités culturelles


22 mai : commémoration de l'abolition de l'esclavage

Février-mars (jours gras) : carnaval

Activité sportive traditionnelle : tour de la Martinique des yoles rondes

Traditions : combats de coqs ; musique : bèlè, biguine, mazurka, zouk.

Plat national : assiette créole : accras (beignets fourrés aux légumes ou à la morue), féroce d'avocat, crabe farci ; poisson grillé, Blaff de poissons, soupe « z'habitants » ; Blanc-manger au coco.

Boisson : Ti-Punch : rhum blanc, sirop de canne, zeste de citron

Personnalités :
Aimé Césaire (1913–2008) poète, homme politique

Edouard Glissant (1928–2011), poète, écrivain
Patrick Chamoiseau, prix Goncourt 1992.

 

Auteur : Yves-Marcelle Richer

Haut