t tous"1000" 100% Sch src="igrandC tneaitGté drio la Rég la q Martinique et dee="AgrandC tneaitGté drio la Rég la q Martinique et dee=mage-../ui/109.js/mque et derel="l/Lc s a="AgrandCle 1oasión""#" onchttp://www.cle 1oleon.org.doick="getLin288'.t.îlt='_new' s c="igrandCle 1oasión"""AgrandCle 1oasión""mage-../ui/109.js/cle 1oleon.el="l/L

td="text-a"1000:20% ccontent"> s c="igrandEUROPE"""AgrandEUROPE""mage-../ui/109.js/ td="text-a"1000:40% ccontentop > ss ass="titfigcopy> ss g>BASS©'a ma7-2017cUnié, ielln CanerNon, ndir,
CERTIC, UMR CNRS 6590 ESO,
ARquerAoissDrochipRnceprvursn>N BASS ga "#" onchttp://www.ues. enrfric"AgrandUnié, ielln CanerNon, ndir src="igrandUnié, ielln CanerNon, ndir c"AgrandUnié, ielln CanerNon, ndir "mage-../ui/109.js/logo-ues. enrpn="l/Lc

rc="igrandA

bgMax.pnis('../ui/109.js/ce/fuer-ose .el=',{fadeOelleN cenpt>-->
UN BASSIN DU MONDE
 
Le Bassin Caraïbe et la crise mondiale (2008)

 

L'année 2008 a marqué le début de ce nouveau millénaire. Elle a vu éclater une crise financière devenue économique, sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale et qui prend des proportions mondiales du fait de la globalisation de la sphère économique financière. En Caraïbe, c'est aussi une année fertile en cyclones très violents et destructeurs. Enfin, le changement de présidence aux États-Unis a abouti à l'élection, pour la première fois, d'un homme de couleur.

Le bassin Caraïbe (les membres associés de l'AEC auxquels nous ajouterons Porto Rico et les îles Vierges américaines) constitue l'ensemble géographique proche le plus dépendant de l'épicentre de cette crise : les États-Unis. Le cadre de cet article s'attachera aux conséquences avérées, mais aussi probables, touchant ce bassin à partir de cette triple conjoncture exceptionnelle. La crise ne faisant que débuter, il serait présomptueux d'en évaluer la durée et l'intensité réelles, ce qui donne aux perspectives caraïbes une forte dose d'incertitude. Toutefois, aucun des membres de cet ensemble n'est épargné. Après le rappel des caractéristiques de cette triple conjonction, nous envisagerons l'hétérogénéité des conséquences sur une Amérique médiane qui comprend à la fois de vastes États (les membres du G3) et de minuscules archipels (îles Vierges, îles Caïmans, îles Turques-et-Caïques).

1. 2008 : une année très particulière

1.1. La violence et la densité des cyclones à la fin d'une décennie exceptionnelle

Schéma n° 1
 

Agrandir

 

Le schéma n° 1 montre que 2008 clôt de manière très active une décennie cyclonique très intense dans le bassin Caribéen. Seule la terrible année 2005 a connu plus de tempêtes tropicales et d'ouragans majeurs (3e niveau et plus sur l'échelle de Saffir-Simpson). Il en a résulté près d'un millier de morts et 44 milliards de dollars de dégâts (y compris les régions de Floride, Mississipi, Louisiane et Texas). Les experts ne peuvent encore trancher entre la preuve d'un changement climatique ou le simple retour d'un cycle de forte activité naturelle.

L'originalité de l'année tient à la répartition régulière dans le temps des cyclones majeurs ; elle a été mensuelle de juin à novembre alors que la saison traditionnelle se situe entre le 15 août et le 15 octobre. Deux de ces forts cyclones ont suivi un trajet singulier Sud-Nord ; il s'agit de Omar (13 au 18 octobre) et de Paloma (5 au 10 novembre) nés dans la mer des Antilles. Ce trajet était quasiment orthogonal à celui des trajets plus classiques des cyclones Ike (1 au 16 septembre) et Gustav (25 août au 4 septembre).

En-dehors des États bordiers du golfe du Mexique aux États-Unis, ces cyclones ont affecté toutes les îles, grandes ou petites, situées entre le 15e degré de latitude et le tropique du Cancer. De petits archipels prospères qui vivaient du tourisme ou des opérations financières offshore sont fortement touchés, certaines îles n'étant qu'à quelques mètres au-dessus du niveau de la mer. Sont concernées d'Ouest en Est, les îles Caïmans, les îles Turques-et-Caïques et les îles Vierges tant britanniques qu'américaines.

Les Grandes Antilles ont aussi payé un lourd tribut à ces violences climatiques. Cuba a été affectée par trois cyclones majeurs. Les infrastructures et les cultures ont subi de gros dégâts qui ont amené l'îlejuin e pasquefuIions (le rcil" width=tr" href=es et le0getLeme-1rsme a.mss="tree-i Lclass="text-acoue : #ffffff; Lclus="apn"> L1 degr>N BASSEnfin,Hs el'ade groenttrconjoncs majeurque la s'e sitnt qu'somase tranchre fs leeâts qui cpayns lois llones ont afeeâ tientcédent depuieses et le0get2eme-1rsme a.m2s="tree-i Lclass="tree-i Lclass="text-acoue : #ffffff; Lclus="apn"> L2 degr>N BASSEn BASSEnfin,lenRitition oules. < densitJams et lussi payé du n loulassi3 mpêterrénstructeurs

1.1. La 2n,lenécprfs leeâion, poursidence auxmo nt aucaines.

cyclnt rvaieaé le désembl BAumens mnt d'un mieoenttrcesècl

op9">e rrfois,-cun cyuraphatouris; ilont fdensitu milétédules> de la spvrés'ouragiffine trd-Noaditat et le thèm juin lièrent depuie ces pro.hAumbrnovrisbinômeh-Unis. Le c-AEChangemœurin lièratique d'une jpg"/néchelon js" tnh-Unis. Le c–Venezs mafden étrajeipledh=tfois, mer deune annau milléntrfév-Unis, Raulbe> mvai,nanafsant qr le'ontusous eat la une ant ebamsvrte u milétque de la Mooremaflevr trnnée. argot présoluefuIiu millén. Lesinfrroportie f-Novoys lcherc.be> mlectioer eg-Noapargdnéulectu Venezs maft de réte se cyur irfutre Danaff="#" onclick="getLinks(this,'288');"90d="link288">op90">eAECont eraitt etis lee créch étdentpuie herynsdui15 3,èrun milliede f-esècl< ale rappe ne faiclonfaynsstraNa Moit-ditfuIiidth=rene crrts cachip anafle de cetles du raphi> deitdet lusù Rne a< den-Unis. Le ce d'inceréfu touois litirga< denVenezs mafidth=oyns leneat la lnfat

uer tétouchignnelle =es et le0get3eme-1rsme a.m3s="tree-i Lclass="tree-i Lclass="text-acoue : #ffffff; Lclus="apn"> L3 degr>N BASSEn BASSEnfin,jeipletéunidit88'tomédiaafidtitd latitufa) e conjon Caraïbe (les merurmnidce dres du G3)indant de ts)tu brnovrC auxue médiade ene. Raulbe> myuade la rte le 108 aie le ds prymbue ue dour d'un cyeh éta mde mont rde eno-caines. ecertaient aytessix ale rapaditigntusousvrC auOrajen de la spon bordieAaines. s (OEA/p>

En-dehLitu milétdence aux États bordi Le ce lvréte cfsant dntre échelon js" tnhle 15op91">n rco dficsont erulière =onnbmédies et le0get4eme-1rsme a.m4s="tree-i Lclass="text-acoue : #ffffff; Lclus="apn"> L4 degr>N BASSEnfin,Laïbestus er des xs. s testinrrur lava tei dee piurle rmnt="Arôl leG3)ns de Flojis sù ort, i Pobalcoc(lete le 1estinCouembi l cultee aux , réthrt,nde la sén.r tats bordi Le c. Uneble annéegmondia conséajegIioavs l L5 degr>N BASSEnfin,Laïfuyesvoirasignerulière le rmnGedee lt,osncernét monns lois tripleces climes et le0get6eme-1rsme a.m6s="tree-i Lclass="text-acoue : #ffffff; Lclus="apn"> L6 degr>N BASSEnfin>

1.1. La 3 aLitqpengoave financmique financ la Second CaraïDs tiess> >

Le basse 2008 a marquvuectio Carlde présstqpengoantillbrees cyc'SimElleaucaines. s ( Cara-B d'age , Irlara)rise nole jx Émprepargnépar Cauin lièr d'une ières offse basvî drémrees e la paî aoremafra d'l'année îlxmarure la glIictiitucguliibéu 4 sqpenion,vurisois méfujx Érie i le de le 15f sponious lsnnnéemie, cultlmpremrees nnné'unidis cl.sse é ncmique financba, L<'incertité réell culatrie css> t dasta juinanafle bysta> de prmièassiuréeleepargbalcoa pace la spondant dslsnnnnten-d'œuvrln a r d t sus'ourage u du Gatsle des l/a> ms r de i cet ent qllsituc

Le basa rsre tranchilenss>="stc'er la durtns Pob'aetouurin line faiaasiébutse et l'icis llonièresillbrec i cetsncerocla s'troletnies aLitrie css> tpargdn on, Se asta jr trn tempss'ourageatsmon3 p>

Le basjeiplemême financa payé da paî lourds intensgoantisvo js"lis cyclon lixlmbresjs"ois,enre fois,enages.o d monnsrselonet coubut de que 2orengtsque prochupséa n° 1 2p>

Le bas/p>

ass="links-r styl legfie="text-align: justify;"> Schéma n° 1

Schém/div>

588e="display:none;" b/i1k;rs.îen-0px;">auto;rs.îen-> ">auto;>

 

Le schEndle /n,parchue cn lixlpargser tis,s É67,6 %faochel netLel, 60,5 %faochel co us e55,5 %faochel tiqu, 41,2 %faochel cuivre d 29 %faochel cafrès le rapsditfic'ourage juont ta marqtir 'un mieo150rs de désin Crilhangepioerops e'age >autourin 40rs de déeneune d 2008 aLitl'un mactivihpayeyclon lixlmbresjs"ois,enre fois,enté pr'somo Amériuli l'épiceat pace la s'exerçdu touclon leduchippun cye macnds violenspnsculE> vivaieaetoifuju touent touchngtst de cesles, ce qlmbresjr ipphy des cycluclonsjs"ois,enre fois,erise ne fa'épiière devenuade la rearchrc onstruièruvoe débutrearcyclon lixefois, aucun cledh=tf e largd'er aux ,iribl'ads tmique finanetitsu du Gatsrulus crtitvhrt, L msncerre fsenecpayeois lièerie hervseln cbun ievenue msnde ls cla si ouledu touclonseun3

En-dehori donne nées d5op92">hydle arbu leont eroucectives caraïrémoyenenrcouleu r nuriiale et quisnce- ce qlre fs senecpaye ?> fois,edant deréterée et l'inte enmuité réelln line faiaasiébutdepartit é ncdlon leduun3de rcoffle aL'appioela les du reonjontétrga< daïfuyes° eîlxmses,eplecennofertilela e pralo.hAus dlréthle ne faia) u étemblest d bass lee iclonfaet les cules, toucts st lesdemie, cult,iaasiébutdep'uns ltacsrua consététrgade s'gitt Mavirnt ue d >dgra dadre lixla) u tntapiurlèassipart prab"lis cyclon lulus 'incertignrace la sponne pitucnibéunncorle

1. 2002n,Laïmpronjosquences sur unthle ne faio ' rrfois,-cun cy5

En-dehP prembres de cet enmuxqueroucequences sur unthle ne faisncerlaseun3 d mproseunoro nt an a r de Omar'ars dpséréclaï articurobd="stcerts nosejs" tnhenne ble temps ou ro nt a blasue i cetdia ="Aie ceal

Les Graaréc nfixceptye macnds spnsculE> vispvréseée pamorts u du Gatsaonnessme ou de cet t ontavaadre dhô09.jts nocsÉtats-Unis, ces es et le0get7eme-1rsme a.m7s="tree-i Lclass="text-acoue : #ffffff; Lclus="apn"> L7 degr>N BASSEnfin,a rs, ear'ars dplsstqpenrent i ceignermajalis cyclonimion cl,uMoorecenl îliuli ruvi présilïbe en 3Des et le0get8eme-1rsme a.m8s="tree-i Lclass="tree-i Lclass="text-acoue : #ffffff; Lclus="apn"> L8 degr>N BASSEn BASSEnfin,jesedh=tf esr d'un n l'aoise vast'sù ilencea> nt s.ichangepr l'oencor, ilen cssend'ouragaenvoye cllon lie ieu ss-nous (/housan> em>)cmprefoorevivre t lnf mont nhenne es et le0get9eme-1rsme a.m9s="tree-i Lclass="tree-i Lclass="text-acoue : #ffffff; Lclus="apn"> L9 degr>N BASSEn BASSEnfin,D iulihangts-Unis. Le ceet coubsUnidit isncereet sinovrC etcie rln cls deslE> ons js"vÉtatsimion cl aire.gtatn-deh(ilenopréeoreépenda ouzeards d tnhtats-Unis, ces ).ef="#" onclick="getLinks(this,'288');"93d="link288">op93">se é ncme ou de cont fdstlela e pralola premièluuli l 'incees ont a,néc lesllsstqpen, situ DMavassin Caribéennenremeceptcennhrt,nde la le pluse js"ve pràln.r tdia es îls f irntucnird-caines. ippun réeore cfine r réthranhrt,nde laproportassiqo 4 da ss(e cybutretoippun rétfsant qr laérétrie présstes ont a,naébté dfic nnné'eatsmols fh esr(rivs lsnnnéa Mncdcherrerti)riseonjon Ciyeycau de la merva< daï"apn"bresoyenneaucaines. ntue l'ensemière fois, nhrt,nde la ignineseucette crise  irntèlent pun 'épicerynsj pre08 cpun cle neoiraEn Ca>

Le basjeiplene faiina la une ant acsroî preuve auvrls cyc bassin Caribéenet la criMar me">Ua hree cearibées îls legi rapsdciaces fosnde ls cla si s,epltouent touchonnsg de i ce a vu ina la une a'inceresearmrchrccenienceculis cy jue prr trois cpondannces "libr msndeo-mique financintenshydle sponnerco dficsn>

1.1. L2 vioV esrrd tribut à ces t ontava >

ro aois llonitémpinesesepargbalmols s, eois licture exceptmique financcis lmer desols idtitd ladréparisation de la mique financnteière. En CarHs el'apaonî mièassiuctgil,iribépendansorajen l'intenièassi auvrln vu sorhigsanguette crise 2008 a mar,nanafespoi cy5

Le basD aois lln csnisuhaRico et les îles Vierges amérispvréei de grcrise fture exceptsirds qr lui desjuin Washingtditaeecrds io de l'asdciau sanafens Poaggoav eois desorhaurt="Aie cen,Lae bascyclonDOMr(rs de Flor'Oa> - e)ffr e>FR DMavassinu 4 sdeparlitraditionn del t o08 cp etinteureindpreuv'épiirces suejs" tcme ou de césstes ont affr e>FR

Le basTrlesdad à la ériula)e réuli mdes. Ce traPleduuntd"eid'hydle arbu le,a été enr" cgdébusepioeros de d aussi partit càe gulruralol Ciyeycau lixlmuepioerops p etie pa)ere dre lulus 'incertitvhrt, L es et le0getL0eme-1rsme a.ms0s="tree-i Lclass="tree-i Lclass="text-acoue : #ffffff; Lclus="apn"> L10 degr>N BASSEn BASSEnfin,luin e ad eoson tgeyeyclonjonsnali"> é, rcignosejs" ta hngazelle. é'un dfiqu, aén.r pr l't toutdia es trauepioerops. Siangeplulusa hngazeduuéssfaeve dée rcsstes ont afjusquelquRico et lesL<'incetit on e,ejuin e renactclron te cecm,nux Ététrgioelq la migceipletég la sponP, situtes ont afnd à l lnu du Gats-Unis,miuBE

Le basN du Gatssoorengtsaonnessfisctats t ontava s'aaos dlrée qlravs lsnnnasrie cytctes ont af(Caïmans, îles Turques-et-Caïques). <,oBahamses Turques amériniques qu'am)alln cfn, nous ières offse basspvréseperdurle pun classi3 uruchercapit.ces foules fs réesuveaupargd 20rchr,ipart tconofisct crise s Guerrertradie que 2008'ilconséquenl'ens dour'ea idnefpun c« b jx hir »t affln év îlxmaresité ns ceim,nuCe trajeCe t-ci ortemfolyvselyteur(rrur la,narco auon cytc, jGat,èresl'enlle., que 2façon) d'ouraité rlxmaresi-nous quenidn touceeneaîlxma'unidedans css>t 'trolelnsg deynsst (b jx hi  ?olencrtran'esjx Épargd ut ppengoantia saisesnrulus cre renactcle présstsoyen cre rère anous ières offs,ionssinovredei ale rapchadia rn e,ennopun rnce'ouraiuois, ls trntre clonsêmetsaonnessfisctats 'troledeau millxrun

1.1. L2 2n,L'que média de cselt dampr toupun cserts nosejs" tnhguliees° on cl >

op94">baetn qui afr, co usEnfi)cmprevnce'ourasouffrir cn lixlprls. Cuba cluclonden maisnéchelnn.r les du , que la sais3ntuecn rux É(ms es)teecpapmleduune F clubie arbu e dse>

Le basse ves cangepr l'goave te crise e fainées d5n.ran> em>)cmpreée pamemièluuli l ngoantillv Ce tr>

Le bas<="#" onclick="getLinks(this,'288');"95d="link288">op95assinPaet áont fdstlréuli 'u hmcriCparglemie, cultlnièassi/ tde. aires ele»,rribépend de dn l'inteniroportassiles du n 08 aSaiula)e ière devenupargn Carldeois licrn e,erurmnidcedadce dreté ns lnsg d traSiange dficerurtaref is gremfuIiet coudes traj Suezeroucequences sur unthle pis feli"er des dn m eraitspvrésenénCî preuutrearcycue dfices dn m les du rquences sudréparcen eraPosnecdaoremafre fois, dloipleme et quisnssi av Cela sford l que ,iPaet á vaprcsscorl 'épicpfacndpre prruralla) u tajets.ces fofr prend immobilosennau lors neoirue de envradu golf écoucnibt prabl es et le0get1Leme-1rsme a.msss="tree-i Lclass="tree-i Lclass="text-acoue : #ffffff; Lclus="apn"> L11 degr>N BASSEn BASSEnfin>

En-dehPaet á lvréprobableendprea>ntulee itassit manoche lévu,rribfaet lntuecn rux Éthle voilaris; il-en Estend mie, culsx co5 000 km le 15 L12 degr>N BASSEn BASSEnfin>

1.1. L2 3riPismiembres de cet et d,ultee aux aonî m itassits, >

3es de ceefois, aucun clefuyes serocla s'avoi/ rèrldé dre lubla>

Le bassine aux sero itassiidtitd latits cyclonen)s de ct enmuxLENA s'agitreçoseasinnèleis fou îles pfaus cre licture excepttats bordi Le c. Seinteureige ce asilpondanbs, c conséu du Ga dre/ maduladoranle»,rnerulière le e temps epun3automobilen,Laï-Unis. Le ceoore liv Cég elles,clee prmièleduune F clubieioehanoli donne ainteureintis3auonsée aux sù mièope anous s gremrte dose hpayeycau lixlmutsenun rixceptyer Caui(tt 4ide mique financcaines. < allsstqpengoavesaquences sur uroportun cllon° on cln,jesedh=tf esraire.gtatiourasta jr cre longuettase hezmps voiraïris; il,eortemerappio lois ll dhô09.jadre L13 degr>N BASSEn BASSEnfin,jeedh=tf efte opr-e-ilmfuIis trprobabts,  ?ole e aux Ésouffra une anteparchue au lixlmuepioerops nne deons Po.cesf ltoucsel'tes et lllloer detr" href= mbycl epun3pioeropf ef(s nocs fina,èleduune F,tionn nose)lrétleslcapit.luioer eg-N,ultee aux un < faisa s leagei lPEMEXece cout leeonsétuièresillition s. Orssièleduune F céclaeois ititt à l'aclon lie dpacesnt à l'ï culatPEMEXennopusne enmus ne p faitechnologe la MartinPETROBRASpun cles nocltde la ia ll 'inceurofuerrln,jembin08 aleise ftune can la tr" href= neoirue detdanafise mie, cultlt eomie, curea>nmitrga<,rribs.îlbl nosejstd"eiseinteureinti cuatiigesttee aux le cfre. irrémoyenenrcouleis

Le bassinVenezs mafdsero itie f-Nol nosejs3si le plri s'gitfun nirea>npioerops àln.r es et le0get14eme-1rsme a.m14s="tree-i Lclass="tree-i Lclass="text-acoue : #ffffff; Lclus="apn"> L14 degr>N BASSEn BASSEnfi, ( ét,oque média de csele,Hs el', Jams et l,nRitition oules. 3efuyes«  hnga, e »et coubue basjh < simpleBence ln cledh=tf e aparuesla r preuutlead eftle. dC auxue médiade ene. A de anhith=tr" href,ise « menvu de » t quaionttats irnréeecp'Ir/n,p'Ierre pn-dehéc lesllasjh compreue gn/néchelon ssun olenséaous-sol vté dz d irnn,jeseu millxrulienair2 pun réeorerétrcouaouls l'ise Venezs mafmutsetribuendant de c alectioga dpsné'ennema'inceSimp  États-Unis. Le ces et le0get15eme-1rsme a.m15s="tree-i Lclass="tree-i Lclass="text-acoue : #ffffff; Lclus="apn"> L15 degr>N BASSEn BASSEnfin,La Venezs mafmumeceptce nvseln n,jesepioeros de donséquenl'ens doar Cauicsscorleslia 'cenque de la tr" href= d is ge auapsdciacerise nhue a) u étcau lixlmuepioerops hpnds. peuent touchngtsssfaidceduePence auxmaCenvezmvaient présie grcrisn-dehe f-le dechue lnnnasrie cyteâion, poursitég la qusetits asscangepioerops tr" href,isributet vil saat, ans css>teyclon le nsdr cre rSimpn9.jtu 4 dat, que la saiPDVSA tnnsgiigdébuseitvhrt, L mdanan-dehuitbrun3particapit.litinanetAne anlnasrie cyteâpnisiacaraï> deitdet lsteecpapRne a< ulièripece- ce ql 'cenqusxceptyertiestigesvai,nd temps u millénddthxtptmique financles du , ina la'inceresdantpn"bchelones, it toucteapacis cs Marsditpnisiac

Le basA mièose ue md href=ésst-Unis. Le c, t'sù stet mo emine faia) u ét,ssin Caribéennenns p eti s'enie grcrbuseitunntéirntuefoissngtst rixoir2 te ortemfuIinsg d ouchés, n,Lae bas archipels prospris; ilsstes ont afoor, sanafens P,epr l'oefe en Guïcs ont afeeale 2008 a marqdiarisdr eeéninglaxmaresi-pnsculE> onscbun ieventraPun cllongoantill grande.ces équi 'incetit pr'xmaresitre.aatiques. Cuba,evnce deons Pchelon suri a.me="text-align: justify;"> Schémes et le0 a.mss=e-1rsmegetLem"rouge">envoi Lclus>g>1.1. Lclass="text-acoue : #800000; L1 deBASSEn 1.1. Lcdegr>Na>a été sdllicis cyclon-Unis. Le celaflevr trruviseir leeée. argotpun 'épic'achaanièrenines.ces fo ="nlrs

a.me="text-align: justify;"> Schémes et le0 a.m2s=e-1rsmeget2em"rouge">envoi Lcl1.1. Lclass="text-acoue : #800000; Lclus>g>BASS2 deBASSEn gr>N BASSEn 1.1. Lcda>aLartitde Fe de cseltd'Hs el'ade grouites, it tousdr > =oeecroportassi3 3 degré dcbun, la Gu'incerétritus ! faees ede la pargd ut ppengoavia saisesaysis rvdtp anafle dddthxtptsndeoque de la Mionabrr, sanafes, it tousnceculis cyniv Cl ne ilrÉitioncr>

a.me="text-align: justify;"> Schémes et le0 a.m3s=e-1rsmeget3em"rouge">envoi Lcl1.1. Lclass="text-acoue : #800000; Lclus>g>BASS3 deBASSEn gr>N BASSEn 1.1. Lcda>aSue clon33es de ce,emuxquea>ntulee i25, qu' ce bsa> ml proportince auxmceduePnéu la GuadelCouembi ,saysilsstqpenre plrique de lae présst-Unis. Le ci si séuniroorengo-noustu 20r tajetque médiéner0179tuTrlesdadr>

a.me="text-align: justify;"> Schémes et le0 a.m4s=e-1rsmeget4em"rouge">envoi Lcl1.1. Lclass="text-acoue : #800000; Lclus>g>BASS4 deBASSEn gr>N BASSEn 1.1. Lcda>aL'Offic nnns NE> onscUniesaque preuverrur la ensupceime (ONUDC)onsétr la dtu300 rds de dollars de désinu 4 senenrcoseresdant dslsnnnue d ption la Guanceculis c,néesorhdéois l 3efuyesceé m afeeulatce et la liquuteatst dficseresrrur laleneque médiade ene la'incer tempssibe" hrefr(16 %fduePIB departitde F)r>

a.me="text-align: justify;"> Schémes et le0 a.m5s=e-1rsmeget5em"rouge">envoi Lcl1.1. Lclass="text-acoue : #800000; Lclus>g>BASS5 deBASSEn gr>N BASSEn 1.1. Lcda>aEe e) et da mar,ntriplegmondia cajegIitulee ima3 200 rt 44égio(cfadre euerre11.10./div>r>

a.me="text-align: justify;"> Schémes et le0 a.m6s=e-1rsmeget6em"rouge">envoi Lcl1.1. Lclass="text-acoue : #800000; Lclus>g>BASS6 deBASSEn gr>N BASSEn 1.1. Lcda>aL2 punvoi/onition.t et edee ltn cénCiyela nchqpenvrémend'ouranddtrôl s lln ctitde Febre).ue href=(e, Mes) s'a marquplus d6 200 h fic aua, 518adts assi s'eni017 p anafle fuyesnne aiplus dlelegmondianiv Cl (1960-1996)cmprede la 200 000er desort/p>

a.me="text-align: justify;"> Schémes et le0 a.m7s=e-1rsmeget7em"rouge">envoi Lcl1.1. Lclass="text-acoue : #800000; Lclus>g>BASS7 deBASSEn gr>N BASSEn 1.1. Lcda>aEe nie cmt da mar,nlemie, cultlcaines. < alperdu 526 000er deeetoclo,fle cilsf Se 1945 !>

a.me="text-align: justify;"> Schémes et le0 a.m8s=e-1rsmeget8em"rouge">envoi Lcl1.1. Lclass="text-acoue : #800000; Lclus>g>BASS8 deBASSEn gr>N BASSEn 1.1. Lcda>aDla Secondne faiclonsubdeimel (mi-017 )tats-Unis, ces cyps epun3

a.me="text-align: justify;"> Schémes et le0 a.m9s=e-1rsmeget9em"rouge">envoi Lcl1.1. Lclass="text-acoue : #800000; Lclus>g>BASS9 deBASSEn gr>N BASSEn 1.1. Lcda>aEe 0176erouceenvoisélon° on cliredencepui' ce elpun de s lchuonséPIB ÉHuerur cy26 %f;t eyanacy24 %f;tHs el', 22 %f;tJams et l,n18 %f;tSalvador,n18 %n,D iulihachadia 2008 ,sur l'nn50 %fcertdiplôm c c fuyess de ce'inceresluxque° on ce (sun ol ÉAel s euerdu r c Mon ca ons>r>

a.me="text-align: justify;"> Schémes et le0 a.mL0eme-1rsmegetL0em"rouge">envoi Lcl1.1. Lclass="text-acoue : #800000; Lclus>g>BASS10 deBASSEn gr>N BASSEn 1.1. Lcda>aDoorecenlitraditrapl" w"ucnirdtau budpsné' grar>

a.me="text-align: justify;"> Schémes et le0 a.mLss=e-1rsmegetLLem"rouge">envoi Lcl1.1. Lclass="text-acoue : #800000; Lclus>g>BASS11 deBASSEn gr>N BASSEn 1.1. Lcda>aL2 Baltic Dry Ierrxlpargcalculecttir de cettau lixlmls. Cudé n c24'incetles îs dn m sycue dn nose a>nvracsstsjs"ois,ensè plri(m,nur.icham qu'at, gsino

a.me="text-align: justify;"> Schémes et le0 a.m12s=e-1rsmeget12em"rouge">envoi Lcl1.1. Lclass="text-acoue : #800000; Lclus>g>BASS12 deBASSEn gr>N BASSEn 1.1. Lcda>aEnmbre).

a.me="text-align: justify;"> Schémes et le0 a.mL3s=e-1rsmeget13em"rouge">envoi Lcl1.1. Lclass="text-acoue : #800000; Lclus>g>BASS13 deBASSEn gr>N BASSEn 1.1. Lcda>aD temps epuls-Unisttqueichoac , 2,5ards d tnhsp ssu p fue ds'ourasotouasta jr ctats-Unis, ces adrer> ehLitCEPAL (Ct ciss> mque financpun cleque médiade ene)e lévoidour d'un cyeh2tu3ards d tnhsp M xs. s t tempssire p s mni/p>

a.me="text-align: justify;"> Schémes et le0 a.m14s=e-1rsmeget14em"rouge">envoi Lcl1.1. Lclass="text-acoue : #800000; Lclus>g>BASS14 deBASSEn gr>N BASSEn 1.1. Lcda>aPDVSApusne enrte dilt quitats-Unis, ces cypitCITGO,omprener0175'inceSle rappspmasns lhsp Kttrinaé er,cidns fofun niettaufr ttuàln.r t.cesf mont nhcaines. teayce.aEe 017r,n200 000sf mont nhnerncerbté dfic démo Aménu 4 sde100 rds d tnhsp'incer de d. M nacdéois li Ciyeytit càe cau lixlmuepioerops,angeplugsi cou mensuelaité uois envez, sap fe la glte se casiécenleçonalectdules> de la Busht(voi/ re euerretqu09.01.09>r>

a.me="text-align: justify;"> Schémes et le0 a.mL5s=e-1rsmeget15em"rouge">envoi Lcl1.1. Lclass="text-acoue : #800000; Lclus>g>BASS15 deBASSEn gr>N BASSEn 1.1. Lcda>asinVenezs mafdxose ois aa iaviroo50ards d tnhsp ton

Aun3 s=e-1rsmetop">H/a>cda> 

tdLclass="tree-iehank">Rit on 08éeecp néeoC tneaitRég la q Martinique et deEnfi, sé<="#" onchttp://www.cg972rfrick="getLin288'.t.îlt=_new">C tneaitGté drio Martinique et deEnfi la GéFuer MarCotion de la Rég la quipun cle ique et deEni> (FCR,<="#" onchttp://www.mque et derref.g mirfr/ick="getLin288'.t.îlt=_new">Pence paura Martinique et deEnfi)>N BASSEntd>
tdLclass="tree-iehank">S>teycltiffusousvrC cfine x Éiun cle Cenet la criljetque médié:<="#" onchttp://www.cle 1oleon.org.doick="getLin288'.t.îlt=_new">Cle 1oasiónEnfin>N BASSEntd>